Publié le

L’AYURVEDA, la science de la vie la plus ancienne au Monde

sun rising meditation

L’Ayurveda est l’art de vivre en harmonie avec la nature qui nous compose et qui nous entoure. C’est un mode de vie ancestral né en Inde il y a plus de 6000 ans. Cette science millénaire est basé sur la connaissance de la nature, et ses interactions avec chaque individu. Le terme « Ayurveda » se décompose en « Ayus », la vie et « Veda », la science.

Aujourd’hui, l’Ayurveda est une médecine curative et préventive reconnue, car elle a fait ses preuves, notamment sur des maladies incurables en Occident. C’est aussi une pratique préventive qui fait de plus en plus d’adeptes en quête d’équilibre et de bien-être. L’alimentation, les plantes médicinales, les massages et le yoga, en sont les préceptes…

L’INDIVIDU ET SA COMPOSITION PHYSIQUE

À la base de l’Ayurveda, tout chose est une combinaison de 5 éléments : l’air, le feu, la terre, l’eau et l’espace. Selon l’Ayurveda, chaque individu est composé de 5 éléments regroupées en 3 énergies vitales appelées doshas : Pitta (feu + eau), Kapha (terre + eau) et Vâta (air + espace).

Chaque individu est une combinaison de ces 3 doshas, en proportions différentes. En ce sens, chaque individu est unique, c’est la constitution de naissance : le Prakiti.
La plupart du temps, un des doshas prédomine, ce dernier déterminant notre constitution de base : Vâta, Pitta ou Kapha. En fonction d’un contexte, et de nos expériences, notre constitution initiale peut être modifiée créant des dysfonctionnement ou des maladies, cette constitution modifiée est nommée le Vrikiti.

Le but de l’Ayurveda est de retrouver une idéal de constitution, le Prakiti : notre composition originelle.

À cette composition physique tridoshas, s’ajoute la constitution mentale de chaque individu. L’équilibre mental est en équilibre avec la constitution physique, le tout en interaction avec l’environnement extérieur.


L’ALIMENTATION

Le rôle de l’alimentation est primordiale en Ayurveda. L’aliment est le premier remède. Chaque aliment ingéré va agir sur l’équilibre physique et donc sur la santé. Les doshas ont d’ailleurs leur siège, c’est à dire leur endroit privilégié, principalement situé dans l’appareil gastro-intestinal.

L’Ayurveda définit la digestion en 3 étapes. La première, le « goût » se divise en sucré, salé, aigre, piquant, amer et astringent. Ces 6 goûts augmentent ou diminuent les doshas. La deuxième étape est l’énergie produite par la digestion qui peut être augmentée ou ralentie. La dernière étape est l’effet à long terme de l’alimentation, par exemple la prise de poids.

 


 

LES PLANTES MÉDICINALES

Les fonctions de la digestion ne s’appliquent pas aux herbes et les substances utilisées en médecine ayurvédiques, qui ont des actions spécifiques très précises. Il s’agit ici du volet de phytothérapie de l’Ayurveda. En cas de problème ou de maladie, l’herbier indien comprend près de 500 plantes, utilisées sous formes de poudre, pâte, huile ou décoction, par voie interne ou externe en cataplasmes et massages.


LES MASSAGES AYURVÉDIQUES

Les massages sont utilisés pour améliorer le métabolisme. Les tissus comme les muscles, la graisse, la peau selon l’Ayurvéda sont révélateurs d’une bonne ou mauvaise santé. Le principe de circulation des nutriments, des déchets et des énergies est considéré via des canaux.


LE YOGA

Le yoga par son activité physique douce va améliorer la digestion, aide à évacuer les toxines et contribue à une bonne circulation.  De plus, il contribue à calmer l’esprit et de prendre conscience de son corps, par la pratique de posture et d’une respiration rythmique. Il apporte aussi une approche holistique et sacrée à l’Ayurveda.


 

2 pensées sur “L’AYURVEDA, la science de la vie la plus ancienne au Monde

  1. Felt so hopeless looking for answers to my questions until now. thanks

  2. Très bonne introduction à l’ayurveda.
    Je vous ai envoyé un message privé, j’attends votre retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *