Les secrets de l’élément « EAU »

Parmi les nombreuses ressources naturelles qu’offrent notre environnement, on trouve bien entendu « l’eau », élément indispensable à la vie et riche de multiples bienfaits.

Forte de son expertise, LÉTIKA vous révèle aujourd’hui quelques secrets ancestraux issus de la médecine ayurvédique. L’eau est une source quotidienne de bien-être et une véritable alliée beauté, si nous l’utilisons intelligemment.

L’eau dans l’alimentation 

Notre corps est constitué à 70 % d’eau.
 Peu surprenant alors, que la quantité recommandée dans l’alimentation soit minutieusement étudiée et longuement discutée depuis la nuit des temps.

L’hydratation est dépendante de notre consommation d’eau journalière.
 Pour répondre à ces besoins, il est donc primordial d’adopter les bons gestes au quotidien.

Selon les principes de l’Ayurveda, boire de l’eau froide est à éviter. De même, la consommation de l’eau après un repas peut aggraver les toxines car elle trouble la digestion et fragilise le foie.

L’un des usages le plus efficace consiste à boire de l’eau chaude (comme une tisane sans plantes) afin de nettoyer notre organisme. Ce procédé, à répéter régulièrement hors des repas, permet alors de “digérer” les toxines afin de les éliminer. Grâce à sa chaleur tempérée et en l’absence de toute aromatisation (citron, thé, infusion…), cette méthode offre au corps une assimilation rapide et une véritable hydratation qui rejaillit sur la beauté de la peau.

Notez que c’est aussi une jolie routine, à adopter, à jeun et au réveil pour permettre à notre système digestif d’émerger tout en douceur et de se purifier, tel une douche interne de nos organes. Si vous le pouvez, faites bouillir  une eau faiblement minéralisée ou osmosée, puis versez cette eau dans un contenant en cuivre toute la nuit afin de profiter de ses propriétés antiseptiques et fongicides. Buvez-la réchauffée au réveil avant tout autre aliment.
 Renouvelez ensuite de petites quantités d’eau pure tout au long de la journée sans attendre la sensation de soif qui serait alors, déjà, le signe tardif d’une déshydratation.

Outre sa consommation sous forme de boisson, l’eau se retrouve en grande partie dans les aliments, notamment les fruits et les légumes. Ils sont donc à introduire dans l’alimentation en cas de grosses chaleurs mais aussi durant toute l’année pour apporter hydratation et vitalité à notre corps. Dans le régime ayurvédique, les fruits sont consommés entre les repas afin d’éviter leur fermentation dans l’estomac. En effet, lorsqu’ils sont consommés avec d’autres aliments ils empêchent le processus de digestion, créant divers troubles. Consommés seuls, ils sont digérés très rapidement.

Avec modération sur la peau 

Ce n’est désormais plus un mystère : l’hydratation est inhérente à une peau saine, assurant ainsi un teint éclatant. Mais alors, hydrater sa peau signifie-t-il lui apporter de l’eau en externe ?

Contrairement à certaines idées reçues, l’eau est à appliquer avec prudence sur l’épiderme. Ses usages ancestraux sont réservés aux lavements : l’eau a la fonction de laver ou d’éliminer les impuretés qui ont été délogées avec un soin nettoyant. Mais l’eau ne doit pas rester sur la peau, il faut la sécher. La couche superficielle de la peau (l’épiderme) est en effet recouverte d’un film hydro-lipidique. La fonction de cette barrière protectrice est, entre autres, de conserver durablement dans les profondeurs de la peau (le derme), l’eau provenant de notre consommation interne. Appliqués en surface de la peau, les produits concentrés en eau ont un effet asséchant. En cause : leur évaporation qui emporte avec elle une partie de l’hydratation naturelle.

Chez LÉTIKA nous proposons des formules sans base d’eau selon les principes de l’Ayurveda. Au sein de la gamme LÉTIKA, les soins sont soit formulés sans eau avec une base de plantes telles que le jus de l’Aloe vera bio ou l’Hydrolat de Rose ayurvédique ou bien d’huiles végétales bio-ayurvédiques. Nos compositions sont gorgées d’actifs et adaptées à tous les types de peaux.  Par ce choix, nous mettons l’accent sur l’efficacité des plantes grâce à leur synergie.

Le SOIN COCOONING CORPS et le SOIN COCOONING MAINS sont, par exemple, constitués à 70% de jus d’Aloe Vera. Profondément hydratante, lissante, apaisante et cicatrisante, la plante d’Aloe Vera remplace naturellement l’eau grâce à ses multiples vertus. Ici, elle est associée à l’huile de Karanja , protecteur solaire naturel natif de la pression à froid des graines de l’arbre Karanja. Riche en oméga 9, cette huile végétale traite et protège les peaux à problèmes grâce à ses propriétés anti-inflammatoires. Jointe à la cire d’abeille sauvage provenant de l’Inde du sud, excellent anti-bactérien, le SOIN COCOONING est alors parfait pour protéger et nourrir la peau en été. Associé à de légers massages sur les zones du corps à protéger ou à réparer dans un environnement calme et reposant, il révèle tous ses bienfaits.

En raison de la concentration des ingrédients dans les formules LÉTIKA, la longévité de chaque soin est trois fois supérieure à un produit contenant une base « aqua » de même contenance générant ainsi moins de déchets.

L’élément « Eau » dans la médecine Ayurvédique 

L’Ayurveda, reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé en 1982, est une science ancestrale indienne remontant à plus de 5 000 ans.

Là où les approches modernes cherchent à soigner la maladie, la médecine ayurvédique s’applique tout d’abord à prévenir des maladies (déséquilibres) et à traiter le malade en repérant ses dérèglements internes. Pour ce faire, l’Ayurveda appréhende le corps humain au travers de 5 éléments, abordés d’un point de vue atomique : l’espace, l’air, l’eau, le feu et la terre.

Elle démontre ainsi que ces cinq éléments aux caractéristiques spécifiques influent sur l’équilibre et le bien-être humain. Parmi eux, l’eau fournit la lubrification qui lie les cellules aux tissus, hydrate le cerveau en stimulant les facultés cognitives et diminue le stress. Apportée en quantité suffisante à l’organisme, elle participe indéniablement au maintien d’une bonne santé.

Au-delà de ces observations scientifiques, l’eau est également chargée d’une forte symbolique. En Inde, elle intègre ainsi des rituels millénaires dans lesquels elle incarne les notions de liberté et d’évolution. Dans l’exercice du Yoga et de la méditation, elle est également utilisée pour un travail d’introspection. L’une des pratiques consiste alors à s’imaginer le parcours de l’eau dans son métabolisme afin d’atteindre un état de détente et d’apaisement. Quelques instants pour vous dans le calme le plus complet vous permettront donc, d’imaginer le voyage de l’eau pour cultiver votre sérénité.

Dans la médecine ayurvédique, les 5 éléments sont regroupés en binôme : ce sont les trois énergies vitales, nommées « Dosha ». L’être humain est constitué dès sa naissance d’un trio des trois doshas en proportion unique à chacun. Très souvent un ou deux doshas prédominent.

Les constitutions Kapha prédominant doivent boire en moins grande quantité tandis que les constitutions Vata et Pitta ont besoin de boire plus abondamment.

Pour leur peau, les personnes ayant une constitution dominante Vata auront besoin de soins ultra-hydratants car elles n’ont pas l’élément « eau » dans leur constitution. Quant aux personnes Pitta, des soins apaisants et rafraichissants apporteront bien-être à leur peau. Les Kapha adopteront des soins purifiants.

Pour découvrir votre constitution ayurvédique, ou vos doshas prédominants, consulter un praticien ayurvédique ou faites le test sur le site de l’association des professionnels de l’Ayurveda en France.

En résumé, l’eau est un ingrédient à appliquer avec parcimonie sur la peau, outre pour des fonctions de lavement, elle n’est pas recommandée. C’est par ailleurs, une alliée de choix pour nos organes internes. Merveilleuse source de vie, c’est aussi une énergie à préserver afin que notre environnement et ses éléments puissent nous rendre le meilleur pour notre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *